LŽordre des Barbares: lŽAgenda Secrète des Illuminatis

Publié le par Albus magnus

Le Nouvel ordre des Barbares

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a 15 ans à peine, la lecture des premières pages de ce document aurait suffi à faire rigoler n’importe qui, aujourd’hui, il n’y a plus rien de d’amusant à cette lecture.

Bravade, étourderie, remords, quelles que soient les raisons de sa divulgation par un « insider » lors d’une conférence donnée en 1969, ce texte représente la meilleure fenêtre pour entrevoir une partie de l’agenda du nouvel ordre mondial.

Malgré la retranscription du texte de nombreuses années plus tard, les différents évènements et commentaires énoncés ne laisse aucun doute sur l’intelligence démoniaque et sournoise encore visible dans la structure. Une intelligence digne des plus grands stratèges et dont la construction rappelle étonnamment le Protocole des Sages de Sion.

Une fois encore, les chevaliers de l’Ordre psychotique du pouvoir, ces créateurs de misère humaine vont essayer d’imposer leur nouvel ordre mondial. Une fois encore le sang coulera.

Comment ces éleveurs d’hommes, ces « théoristes de la non-conspiration », ces manipulateurs de médias, de finance, de gouvernements et de religions arrivent t’ils à contrôler le peuple?

Quels sont leurs prochaines étapes?

Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses?

Attention c’est plus que du bonbon, le texte suivant est un indispensable.

De Châtillon 6 août 2005

La version originale anglaise est disponible sur http://www.sweetliberty.org/nobarbarians1.htm

 

Les copies des enregistrements sont disponibles

en version originale au coût de $20.00 à l’adresse suivante:

 

Florida Pro-Family Forum

P.O. Box 10569

Highland City Florida 33846-1059

 

 

Le nouvel ordre des Barbares

Partie 1 Note de l’éditeur : Ceci est une transcription des 3 bobines d’enregistrements sur le Nouvel Ordre des Barbares et identifié sur les enregistrements simplement comme le « Nouvel Ordre Mondial ». Les bobines 1 et 2, enregistrés en 1988, sont les souvenirs du Dr Lawrence Dunegan d’une conférence donné le 20 mars, 1969 par le Dr Richard Day, un « insider » de l’Ordre, dont les qualifications sont données dans une interview avec le Dr Dunegan sur la bobine 3.

Le modérateur dans la bobine de l’interview avec le Dr Dunegan est Randy Engle, Directeur Nationale De l’organisation « Coalition for life ».

Il est intéressant de noter que le Dr Dunegan coula l’information en 1988. Selon les informations disponibles, le Dr Day mourut peu après en 1989. Le Dr Day était âgé et il est possible que sa mort soit une simple coïncidence, mais encore…

La plupart d’entre vous sont déjà très conscient de plusieurs détails de ce plan diabolique du Nouvel Ordre Mondial. Aussi bien puisse t’on le connaître, entendre l’explication du « comment » en direct de la bouche d’un « insider » donne froid dans le dos. Je crois que ces enregistrements peuvent changer plusieurs vies et éveiller plusieurs personnes à la réalité de ce qui nous pends au bout du nez si nous ne les arrêtons pas.

Nous sommes beaucoup plus d’individus que ne peuvent l’être ces planificateurs, les idiots de service – ce sont leurs mots, pas les miens - qui facilite la bonne marche de ce plan sans savoir ce qu’ils font. S’ils savaient, ils arrêteraient, parce qu’ils sauraient qu’eux aussi seront exterminés ou deviendront une pièce du Camp d’Esclavage Global.

Le Dr Dunegan ne révèle pas seulement ce qui est prévu pour l’Amérique et le reste du monde, mais aussi de quelle façon les contrôleurs entendent mettre leur plan à exécution. Grossièrement le document couvre des sujets suivants:

1.       Y a t’il un pouvoir, une force, un groupe d’hommes qui organise et redirige le changement? 

2.       Tout est en place et personne ne peut plus nous arrêter maintenant…

3.       Les gens devront s’habituer au changement – tout changera, constamment.

4.       Les vrais buts et les buts déclarés ouvertement.

5.       Le contrôle de la population.

6.       La permission d’avoir des enfants.

7.       Rediriger les motivations du sexe – sexe sans reproduction et reproduction sans sex.

8.       Éducation sur le sexe comme outils du Gouvernement mondial.

9.       Encourager l’homosexualité, si le sexe va, tout va.

10.   Euthanasie et la pilule du suicide.

11.   Limiter l’accès aux soins médicaux abordables de façon à éliminer les gens âgés plus facilement.

12.   Planifier le contrôle sur la médecine.

13.   L’élimination des médecins privés.

14.   Nouvelles difficultés pour diagnostiquer et traiter les maladies.

15.   La suppression des cures contre le cancer comme contrôle de la population.

16.   L’utilisation de crise cardiaque comme forme d’assassinat.

17.  L’éducation comme outils pour accélérer le passage à la puberté et pousser l’évolution beaucoup, beaucoup plus.

Les copies des enregistrements sont disponibles en version originale à  Florida Pro-Family Forum, P.O. Box 10569, Highland City Florida 33846-1059 $20.00.

Début enregistrement 1…  Dr Lawrence Dunegan

 

Y a t’il un pouvoir, une force, un groupe d’hommes qui organise et redirige le changement? 

 

Il y a eu beaucoup d’écrits et de paroles par ceux qui ont analysé les changements survenus dans la société américaine de la dernière décennie relativement à une histoire plus ancienne. Ils en viennent à la conclusion qu’il existe une sorte de conspiration qui influence et même contrôle les évènements historiques majeurs, non seulement aux États-unis, mais dans le monde entier.

L’interprétation de la conspiration dans l’histoire du monde est basée sur des gens effectuant des observations de l’extérieur, accumulant les évidences et tirant une conclusion que vue de l’extérieur, ils aperçoivent une conspiration. Leurs évidences et leurs conclusions sont basées sur des évidences accumulées en rétrospective. Point.

Je désire maintenant décrire ce que j’ai entendu de la part d’un conférencier en 1969, ce qui dans quelques semaines fera 20 ans déjà. Le conférencier ne parlait pas en terme rétrospectif mais plutôt prédisait des changements qui se produiront dans notre futur. Le conférencier ne parlait pas d’une conspiration visible de l’extérieur, mais plutôt de l’intérieur, admettant que, il existe vraiment un pouvoir organisé, une force, un regroupement de personnes, qui possèdent assez d’influences pour déterminer les évènements majeurs impliquant les autres pays du monde. Et il fit les prédictions, ou plutôt développa le sujet, concernant les changements qui étaient planifiées pour le reste du siècle.

Si vous pouvez maintenant vous rappeler la situation des États-Unis en 1969 et dans les années suivantes, et vous rappeler les sortes de changements qui sont survenues jusqu’à maintenant, 1988 (Note : Année ou le Dr Dunegan fit les enregistrements.). Je crois que vous serez impressionnés par le degré de précision avec lequel les choses furent planifiées en comparaison avec ce qui s’est réellement produit. Certaines des prédictions effectuées ne seront pas réalisées avant la fin du siècle. Établi comme un calendrier, ce fut durant cette conférence que certains des éléments du calendrier furent rapportés.

Tout le monde se rappelle dans les premiers moments de la Présidence Kennedy… la campagne des Kennedy, quant il parla du « progrès de la décade des années 60 » ce qui était une sorte de cliché à cette époque. Et bien en 1969, notre conférencier nous parla de la décade des années 70, de celle des années 80 et de celle des années 90. Toute la terminologie que nous allons discuter en ce moment vient de la même source. Avant ce moment, jamais personne n’a parlé de la décade des années 40 auparavant. Ou de celle des années 50.

Alors je crois que l’application de ce plan et sa mise en place se sont fait avec plus de visibilité vers la fin des années 50. Mais ceci est une spéculation de ma part. De toute façon, le conférencier nous mentionna que les changements dont il allait maintenant parler, devraient prendre place dans les 30 prochaines années… Alors un tout Nouvel Ordre Mondial sera en fonction avant la fin du siècle. Comme il le déclara « Nous planifions de prendre pied dans le 21 ième siècle avec un départ fulgurant. « Tout est en place et personne ne peut nous arrêter maintenant… »

Il ajouta, « Certain d’entre vous vont croire que je parle de communisme, mais ce dont je parle est beaucoup plus important que le communisme! »

Dans ses remarques d’introduction, il indiqua qu’il y avait beaucoup plus de coopération entre l’est et l’ouest que la plupart des gens réalisent. Il ajouta qu’il était maintenant libre de parler, parce que « tout est en place et personne ne peut nous arrêter maintenant… »  Il poursuivit en ajoutant que la plupart des gens ne comprenaient pas comment les gouvernements fonctionnaient et même les gens occupant des positions élevées dans les gouvernements, incluant le nôtre, ne comprennent pas comment et à quel endroit les vrais décisions sont prises.   

« Les gens qui influencent réellement les décisions sont des individus qui pour la plupart nous sont familiers », mais il n’utilisa pas de nom ou d’organisation spécifique. Il ajouta que c’était des gens connus principalement pour leurs occupations ou leurs positions mais sans être à la pôle position.

Le conférencier en question était maintenant médecin et fut professeur dans une université.

Il s’adressait à un groupe d’environ 80 diplômés du doctorat de médecine. Son nom n’était pas largement reconnu et il n’y a pas de raison de le donner. La seule raison de ces enregistrements est qu’ils peuvent donner une perspective différente à ceux qui les écouteront et sur les changements qui ont déjà été accomplis et un peu de lumière sur ce que certaines personnes planifient pour les autres au cours de ce siècle « pour que l’on puisse entrer à pleins pieds dans le 21 ième siècle. Certain d’entre nous ne pourrons pas entrer dans ce siècle. »

La raison derrière la divulgation de ces changements à notre groupe, était de nous permettre une adaptation plus facile. Tel qu’il le dit très précisément, en tant que confrères et amis même, ceci nous rendrait les choses plus faciles si nous savions à l’avance ce qui allait se produire.

 

« Les gens devront s’habituer au changement…»

Quelque part dans les remarques d’introduction, il insista afin que personne n’ait de magnétophone et que personne ne prenne de notes. Ce qui déjà était en soi une sorte de demande particulièrement remarquable de la part d’un professeur à son audience. Quelque chose dans ses remarques suggéra que les répercussions envers lui pourraient être négatives si ce qui allait être dit ici à notre groupe devenait notoire.

Au début, j’ai pensé qu’il s’agissait d’une sorte d’ego trip, un narcissique qui aurait gonflé sa propre importance. Mais au fur et à mesure des révélations, je commençais à comprendre pour quelle raison il pouvait avoir certaine craintes et ce, malgré le fait que la conférence était déjà relativement publique.

Au fur et à mesure qu’il discourait, j’imaginais les choses outrageuses qui étaient décrites et à ce moment elles étaient très certainement outrageuses. Je me fit un point d’honneur à me remémorer ses paroles et durant les semaines, les mois, les années qui suivirent, je m’assurai d’avoir bien en mémoire tous les détails au cas ou je souhaiterais faire ce que j’entreprends maintenant. J’essayai aussi à travers les années de maintenir une perspective sur les développements de la société et ainsi de voir s’ils suivaient les prédictions mentionnées.

Je n’oublierai pas d’en reparler, mais j’aimerais à ce point inclure certains commentaires qui furent fait répétitivement au long de la conférence. Un de ceux-ci parle de changement. « Les gens devront s’habituer à l’idée du changement. Ils deviendront tellement habitué qu’ils demanderont du changement. Rien ne sera permanent. »

Ceci fut souvent mentionné de concert avec société. Puisque les gens apparemment n’auront pas de racines ou d’amarres, ils seront par conséquents capables d’accepter passivement les changements, tout simplement parce que c’est tout ce qu’ils auront toujours connus. Une sorte de contraste aux générations précédentes qui ont toujours exigé et obtenu des points de repère fixe pour le reste de leurs vies. Alors les changements seront souhaités, anticipés, accepté et apportés sans aucune question.

Un autre commentaire répétitif fut  «  Les gens sont trop confiants. Les gens ne posent pas les bonnes questions. » Quelquefois être trop confiant équivaut à être trop imbécile. Mais il lui arrivait de faire ce commentaire avec presque un ton de regret dans la voix, tout comme s’il n’avait pas été à l’aise avec ses appartenances et aurait souhaité que les gens ne soient pas aussi confiant.

Le vrai but et celui avoué

Un autre commentaire qui était répété de temps en temps … et particulièrement en relation avec le changement des lois et des coutumes et autre changement spécifique… il dit, «Tout a deux raisons d’être. Une de celle-ci est apparente et servira à la rendre acceptable aux yeux du peuple; et la seconde raison, la vrai, celle qui servira l’avancé de la cause et l’établissement du nouveau système. »

Fréquemment il ajoutait, «  Il n’y a simplement pas d’autre façon. Il n’y a simplement pas d’autre façon ! » Comme une sorte d’excuse, particulièrement au moment des conclusions ayant comportés des descriptions particulièrement offensantes. Comme la promotion du sexe ou de l’utilisation de drogues, ce qu’on verra bientôt.

 

Le contrôle de la population

Le contrôle de la population fut réellement le point d’entrée, suivant immédiatement l’introduction. Il mentionna que la population grossissait trop rapidement. Les nombres de personne vivant à n’importe quel moment sur la planète doit être limité ou nous manquerons d’espace pour vivre. Nous allons faire pousser notre propre nourriture et nous allons rejeter nos déchets sur le reste du monde pour le polluer.

 

Permission d’avoir des enfants

Il ne sera pas permis aux gens d’avoir des enfants sous le seul prétexte qu’il le désire ou parce qu’ils n’ont aucun souci matériel.

La plupart des familles seront limitée à deux et certain n’en auront qu’un seul. L’élite pourra en avoir trois. Parce que la courbe démographique est 2.1 enfants par famille complète, alors chaque dixième de famille pourrait obtenir le droit d’avoir un troisième enfant.

Pour moi, jusqu’à ce jour, le mot « contrôle de la population » possédait une connotation visant à limiter la quantité de bébé à naître. Mais ce qu’implique une telle remarque concernant ceux qui auront droit ou non à procréer est que le mot « contrôle de la population », représente beaucoup plus que contrôler les naissances.

Il signifie le contrôle de chaque effort d'un tout... de la population entière du monde;  une signification beaucoup plus large à ce terme que je n’avais jamais imaginé avant d'entendre ceci. 

 

Rediriger les raisons du sexe – sexe sans reproduction et reproduction sans sexe.

Concernant le contrôle de la population, la prochaine étape naturelle devient alors le sexe. Il mentionna que le sexe devait être séparé de la reproduction. Le sexe apporte beaucoup trop de plaisir et les urgences à y répondre sont simplement trop forte pour croire que les gens y résisteront.

Puisque l’utilisation de chimie dans l’eau ou dans la nourriture visant à réduire la volonté sexuelle n’est pas pratique, la stratégie fut non pas de diminuer l’activité sexuelle mais de l’augmenter…mais de telle façon que les gens n’auront pas d’enfants.

Accès universel à la contraception.

Et la première considération est la contraception qui sera fortement encouragée et rattaché avec la sexualité dans l’esprit des gens. À un tel point qu’ils penseront automatiquement à contraception lorsqu’ils penseront ou se prépareront au sexe. Et la contraception sera disponible universellement.

Les contraceptifs seront alors placés plus en évidences dans les pharmacies, juste a coté des cigarettes et de la gomme à mâcher. Ouvertement, sur le comptoir, plutôt que d’être caché en dessous, ce  qui évitera aux gens d’avoir à demander, ce qui est plutôt embarrassant. Cet affichage ne sera qu’une façon de suggérer que les contraceptifs font simplement partie de la vie tout comme n’importe quel autre produit en magasin. Il y aura même de la publicité concernant les contraceptifs. Ils seront dispensés dans les écoles en association avec l’éducation sexuelle.

L’éducation sexuelle comme outils d’un gouvernement mondial.

L’éducation sexuelle a pour but d’intéresser les enfants plus jeunes à la sexualité en effectuant le lien entre le sexe et la contraception encore plus jeune dans leurs cerveaux, avant même qu’ils ne deviennent actifs ou réalisent ce qu’est le sexe.

Et j’imaginais certain de mes professeurs à l’école en songeant qu’il était absolument incroyable de croire qu’ils pourraient un jour consentir ou participer à un tel scénario en distribuant des contraceptifs à ses étudiants. Mais une telle pensée démontrait simplement mon manque de connaissance quant aux moyens dont disposaient ces gens. C’était avant que les programmes de cliniques scolaires ne démarrent.

Depuis ce moment, plusieurs, plusieurs villes des États-Unis ont mis sur pied des cliniques scolaires concernant principalement la contraception, le contrôle des naissances, les cliniques de contrôle de la population. L’idée étant que le lien entre le sexe et la contraception ainsi introduit et renforcé à l’école, mettra fin à l’institution du mariage. Le mariage perdra de l’attrait pour les jeunes, il ajouta que bien que certaines personnes souhaiteront quand même se marier, ceci ne sera plus considéré comme essentiel pour pratiquer des activités sexuelles.

 

L’avortement subventionné comme outils de contrôle de la population.

Pas de surprise alors que l’élément suivant soit l’avortement. Ceci remonte à 1969. Il disait « L’avortement ne sera plus un crime. L’avortement sera accepté comme étant la norme. », et ils seront même payé à même les taxes.

Les contraceptifs seront rendus disponible avec l’argent des taxes alors personne n’en manquera. Si les programmes de sexe à l’école amènent plus de grossesses chez les enfants, ce ne sera plus du tout vu comme un problème. Les parents qui seront opposés à l’avortement sur un aspect religieux ou moral, changeront leur façon de voir les choses lorsque leur propre fille leurs annoncera sa grossesse.

Ceci aidera à renverser l’opposition à l’avortement. Avant longtemps il ne restera plus que quelques têtes dures qui continueront à refuser l’avortement comme étant acceptables et ils n’auront de toute façon plus aucune importance.

 

Encourager l’homosexualité. Si le sexe va, tout va.

L’Homosexualité sera aussi encouragée. « La permission de devenir homosexuel sera donnée aux gens. »

    C’est de cette façon que ce fut dit. Ils n’auront plus à se cacher. Une personne âgée sera encouragée de continuer à avoir une vie sexuelle active encore longtemps. Aussi longtemps qu’ils le pourront. Chacun aura la permission d’avoir du sexe, de prendre qui ils veulent et rien ne va plus.

Ceci est la façon dont les choses furent dites. Et je me souviens d’avoir songé, « Comment un individu peut-il être aussi arrogant, qu’importent ceux qu’il peut représenter, pour croire qu’il peut donner ou empêcher la permission aux gens de faire ce qu’ils veulent! »… Mais c’était la terminologie utilisée.

Dans cette optique, les vêtements furent mentionnés. Le style vestimentaire sera plus stimulant et plus provocant. Il faut se rappeler qu’en 1969 c’était le temps de la mini-jupe, ces mini-jupes qui étaient très haute et révélatrice. Il dit «  ce n’est pas simplement la quantité de peau qui est exposé qui rendent les vêtements sexuellement plus séduisants, mais d’autres détails subtils et parfois tout aussi suggestif. »

« … Des choses comme le mouvement, la coupe du vêtement, la sorte de tissus, la position des accessoires sur les vêtements … Si une femme a un corps attrayant, pourquoi ne le montrerait-elle pas? »  Fut un de ses commentaires.

Il ne donna pas de détails sur ce qu’il voulait dire par vêtement plus provocant, mais si vous regardez les changements dans le style des vêtements depuis ce moment, les blues jeans sont coupés de telle façon qu’ils sont plus ajustés dans la fourche. Ils forment des angles, des angles qui sont des flèches. Des lignes qui dirigent le regard vers certaines portions de l’anatomie. Et, ce fut la période du « brûlez vos brassières ».

Il indiqua que beaucoup de femmes ne devraient jamais aller sans soutien-gorge, elles ont besoins d’un soutien-gorge pour être attrayante. Le soutien-gorge reviendra, mais il sera plus attrayant, fabriqué de tissus plus fins et plus doux permettant des mouvements plus naturels. Ceci n’était pas dit implicitement, mais certainement qu’un soutien-gorge plus fin laisse apercevoir la courbe du sein beaucoup mieux que les anciens soutiens-gorges jusqu’à cette période.

Technologie. Plus tôt il dit… sexe et reproduction seront séparé. Vous pourrez avoir du sexe sans la reproduction et la reproduction sans sexe. Ceci sera fait dans des laboratoires. Il indiqua que déjà beaucoup, beaucoup de recherches étaient en cours concernant la fabrication de bébé en laboratoires.

Il y eut une certaine élaboration sur ce sujet, mais je ne me rappelle trop les détails, combien de cette technologie vint à mon attention durant cette conférence ou après ce jour, je ne me souviens pas… et je ne peux distinguer entre ce qui fut dit et ce que j’ai appris subséquemment.

 

Diminuer l’importance de la famille

La grosseur de la famille sera limitée. Nous avons déjà mentionné qu’il ne sera pas possible d’avoir plus de deux enfants. Le divorce sera rendu beaucoup plus facile et plus visible. La plupart des gens qui se marieront se marieront plus d’une fois. De plus en plus de gens ne se marieront pas. Les gens non mariés vont demeurer dans des hôtels et même vivront ensembles. Personne ne posera de question à ce propos, ce sera très commun et largement accepté comme étant similaire à des gens mariés vivant ensemble.

De plus en plus de femmes travailleront à l’extérieur de la maison. Plus d’hommes auront à voyager et seront transférés vers d’autres villes pour le travail. Il deviendra plus difficile pour les familles de demeurer ensemble.

Ceci  rendra les relations du mariage moins stable et les parents moins intéressés à avoir des enfants. Ces familles étendues seront plus petites et aussi plus distante. Le voyagement sera plus accessible et moins cher pour un moment, alors les gens qui auront à voyager se sentiront plus libre de retourner voir leurs familles… et ne seront pas empêchés abruptement de les voir.

Mais un des effets nets de la combinaison divorce plus facile; déplacement plus facile; familles transférées d’une ville à une autre alors que le conjoint ne peut-être aussi facilement transféré; sera de créer de l’instabilité dans les familles.

Une approche plutôt diabolique!

 

Euthanasie et la pilule du suicide.

Tout le monde a le droit de vivre une durée limitée de temps. Les vieux ne sont plus utiles et ils deviennent un fardeau. Vous devez être prêt à accepter la mort, la plupart des gens le seront. Un âge arbitraire limite devra être établie. Après tout, vous n’avez droit qu’à tant de dîners au steak, tant d’orgasmes, tant d’autre bon plaisir de la vie. Et après que vous les avez tous eu et que vous en ayez assez, que vous n’êtes plus ni productif, ni travailleur, ni contributeur à la société, soyez prêts à être mis de coté pour la prochaine génération.

Certaines choses aideront les gens à réaliser qu’ils ont assez vécu, il mentionna plusieurs d’entres-elles. Je ne me les rappelle pas tous, mais en voici quelques-unes unes. : L’Utilisation d’une encre plus pâle sur les documents qui doivent être remplis par tous. Alors les vieux ne seront pas en mesure de lire aussi facilement l’encre pâle et devront se référer aux plus jeunes pour de l’aide. Il y aura plus de route à haute vitesse, des routes plus difficilement accessible aux gens âgés avec des réflexes plus lents, ils perdront ainsi leur indépendance.

 

Accès limité aux soins médicaux à coûts abordables pour éliminer les plus âgés plus facilement.

Un gros point élaboré fut que le coût des soins médicaux sera très gonflé. Les niveaux de soins médicaux seront intimement liés avec la position de l’individu, mais aussi très très cher, ce qui les rendront inaccessibles après un certain moment. Et à moins qu’ils ne soient extrêmement riches ou supportés par leurs familles, ils devront faire sans soins.

Et l’idée est que tout le monde finira par dire « Cessez de faire reposer ce fardeau sur les épaules des jeunes. » Et ce seront les jeunes qui seront ceux derrière l’euthanasie de leurs vieux puisqu’ils décideront eux même quand le party sera terminé. Le tout avec dignité.

Prise de contrôle de la médecine.

Le sujet suivant est la médecine. Il y aura de gros changements dans la pratique de la médecine. En général, la médecine sera beaucoup plus sévèrement contrôlée. « Le congrès ne votera pas un régime de santé national. » « Ceci (en 1969) est maintenant abondamment évident. Mais non nécessaire. Nous avons d’autre façon de contrôler les soins de santé. »

Ceci se mettra en place graduellement, mais tous les soins de santé seront délivrés sous la plus stricte restriction. Ils seront étroitement reliés au travail. Si vous ne travaillez pas ou n’êtes pas en mesure de travailler, vous n’aurez pas accès aux soins médicaux. Le jour ou les hôpitaux dispensent gratuitement des soins de santé disparaîtra tranquillement jusqu’au moment ou il sera quasi inexistant. Les coûts seront forcés à la hausse et deviendront inabordables sans assurances.

Une parenthèse ici ce n’est pas quelque chose qui fut développé avec le temps. Je ne comprenais pas à ce moment comment les choses fonctionnaient. Si vous n’avez pas d’assurances vous payez pour vos soins et le coût est énorme. Vous êtes virtuellement dépendant.

Les accès aux hôpitaux seront contrôlés. Les identifications seront requises pour entrer dans le bâtiment. La sécurité à l’intérieur et autour des hôpitaux seront établis et graduellement augmentée au point ou sans l’identification il est impossible de s’approcher de l’hôpital. Le vol des équipements médicaux sera exagéré, les rapports seront exagérés et deviendront l’excuse nécessaire à la mise en place d’une sécurité accrue jusqu’à ce que les gens s’y soient habitués. N’importe qui se promenant autour d’un hôpital devra expliquer la raison de sa présence.

Ceci sera fait graduellement, laissant le temps à tout le monde de s’habituer à devoir s’identifier eux-mêmes, jusqu’à ce que ce soit accepté. Cette nécessité de s’identifier au moment des déplacements commencera à petite échelle hôpitaux, certains commerces, mais il se développera rapidement jusqu’à inclure tout le monde, partout.

Il fut observé que les hôpitaux peuvent être utilisés pour emprisonner les gens et pour le traitement de criminels, ce qui ne veux pas nécessairement dire traitement médical. À cette époque je ne connaissais pas  le mot « prison psychologique » comme en Union soviétique, mais sans me rappeler tous les détails, il décrivait l’utilisation d’hôpitaux pour le traitement de malade et pour le confinement de criminels pour des raisons autre que le bien-être médical du criminel.

La définition de criminel ne fut pas donné.

Publié dans illuminati

Commenter cet article

maureen 02/01/2010 22:14


tro choké et déssu. c a ce moment la cn réalise ke nous ne somme rien du tou.
ca donne la gerde